samedi 8 juillet 2017

Harry Potter et le Prince de sang mêlé

Auteur : J.K. Rowling
Éditeur :  GALLIMARD
Parution FR : 07/09/2006
ISBN : 2070577643 
Pages : 715

Dans un monde de plus en plus inquiétant, Harry se prépare à retrouver Ron et Hermione. Bientôt, ce sera la rentrée à Poudlard, avec les autres étudiants de sixième année. Mais pourquoi le professeur Dumbledore vient-il en personne chercher Harry chez les Dursley ?


C'est avec un mélange d'humour et d'art du suspense incomparable que J.K. Rowling révèle dans ce sixième tome l'extraordinaire complexité de l'univers qu'elle a créé, et qu'elle met en place tous les ressorts du dénouement.

Mon avis :

Harry Potter et le prince de sang-mêlé, l'une de mes plus grandes déceptions cinématographiques entre le livre et le film pour cette saga. Ce tome est le déclencheur de la quête des Horcruxes. Il m'aura fait passer par toutes les émotions inimaginables. 

Le ministère de la magie ayant enfin pris conscience de la résurrection de Voldemort, le changement se fait considérablement consentir dans ce sixième volume. L'ambiance y est encore plus sombre que dans les précédents, tout d'abord avec le moment des emplettes avant chaque début d'année scolaire. Les rues du chemin de traverse n'auront jamais été aussi sombre, aussi triste presque aussi déserte que l'allée des embrume. Harry voit donc la transformation de l’atmosphère changer autour de lui. Il est l'élue et se retrouve une nouvelle fois épier et au centre de l'attention. Cette fois-ci c'est tout le contraire que l'or du précédent tome, il est courtisé, aduler... Malgré tout Harry ne change en rien ces habitudes et continue sa traque au Mangemorts, dans sa ligne de mire... Drago et Rogue. Il sera aidé par Albus Dumbledore en personne qui décide de lui donner des cours particuliers. 

J'ai une nouvelle fois adoré ma relecture de ce tome. C'est toujours un réel plaisir de lire du J-K Rowling. Sa plume étant agréable et addictif c'est une nouvelle fois très rapidement que j'ai terminé cette lecture, malgré ma restriction de ne lire que 100 pages maximum par jour pour faire durée le plaisir. Bien moins étoffer que le précédent mais gagnant en qualité, il s'avère précis et concis dans l'intrigue et nous donne l'eau à la bouche pour la quête des Horcuxes qui sera l'intrigue du tout dernier tome de cette saga. À lire et relire à l'infini et pour tout âges.