mardi 11 juillet 2017

Alcatraz contre les infâmes bibliothécaires

Auteur : Brandon Sanderson
Éditeur :  Mango
Parution FR : 12/03/2010
ISBN : 2740426631  
Pages : 310


Je m'appelle Alcatraz. J'ai treize ans, je suis orphelin et je ne suis pas un gentil.
Laissez-moi vous dire une bonne chose : si un vieux bonhomme à la santé mentale douteuse débarque chez vous sous prétexte qu'il est votre grand-père et que vous devez l'accompagner dans une espèce de quête mystique... refusez sans hésiter.

Je fus obligé d'enfreindre cette règle ; c'était un cas de force majeure. Mais croyez-moi, c'est à ce moment-là que mon destin bascula, direction sacrifices, dinosaures, magie noire et infâmes bibliothécaires.

Mon avis :

Déroutée dès les premières pages, je n'ai pas réussi à accrocher par la suite. C'est original, beaucoup trop original à mon gout. Je dois avouer ne pas apprécier quand on est pris à partir par l'auteur. J'ai trouvé beaucoup trop de rabâchages. On nous répète sans arrêt les mêmes phrases et arriver à la fin du roman on se dit tout ça pour ça. L'intrigue est finalement très mince et réellement trop jeunesse. 

Cette rocambolesque histoire nous plonge dans le monde d'Alcatraz, jeune garçon de treize ans qui se retrouve propulser dans un monde d'infâmes bibliothécaires. D'après son grand-père nous serions trompés par c'est dernier. D'autres continents existeraient et nous serions en manque cruel d'information. Par exemple que les dinosaures existeraient toujours, ils seraient simplement de toutes petites tailles et auraient le don de la parole. Ou encore que certains sable auraient des "pouvoirs" cachés. 

Alors il est sur que je ne lirais pas la suite, j'avoue ne pas avoir le courage de continuer cette lecture de peur d'avoir une panne lecture, cela a été presque le cas pour celle-ci. Je compte tout de même lire l'un des romans de Fantasy adulte de cet auteur, ne voulant pas rester sur une note de déception.