vendredi 14 juillet 2017

13 à tables (2015) Les Restos du Coeur

Auteur : Collectif
Éditeur :  POCKET 
Parution FR : 06/11/2014
ISBN : 2266254057 
Pages : 274

Le livre réunit les œuvres d'un éventail d'écrivains bien connus. Ont ainsi participé au projet : Marc Levy, Eric-Emmanuel Schmitt, Françoise Bourdin, Guillaume Musso, Maxime Chattam, Alexandra Lapierre, Agnès Ledig, Pierre Lemaitre, Frank Thilliez, Jean-Marie Perier, Gilles Legardinier, Bernard Werber, et Tatiana de Rosnay.

13 auteurs pour 13 nouvelles centrées autour d’un thème commun : un repas. Intrigues policières, réunions de famille qui dérapent, retrouvailles inattendues… Du noir, de la tendresse, de l’humour, de l’absurde, à chacun sa recette.

Mon avis :

Il est rare que je me lance dans la lecture de Nouvelles. Or il y a quelques mois je suis tombé sur ce petit recueil en boîte à lire. Ne le trouvant plus en librairie, j'étais heureuse de le lire et enfin pouvoir découvrir la plume de nombre auteur connu. Le thème commun à toutes ces nouvelles est autour du repas. Certains auteurs auront joué le jeu, tandis que d'autres m'auront déçu car loin du thème commun.

Tout d'abord nous découvrons la plume de Françoise Bourdin, deuxième lecture pour m'à part de cet auteur après un cadeau Inespéré que j'avais beaucoup apprécié, or dans ce cas-ci, j'ai trouvé la nouvelle insipide. Une histoire banale comme on peut en lire partout sur un Repas de noël en famille. Ensuite j'ai adoré découvrir la plume de Maxime Chattam, j'ai été conquise et prise dans l'histoire de cet homme possédé par sa nourriture. Et cela me motive à commencer sa saga Autre monde. Pour Alexandra Lapierre, l'histoire est simple mais dotée d'humours et avec une chute émouvante. Par la suite nous avons le droit à la plus belle des nouvelles venant de l'imagination d'Agnès Ledig, une histoire touchante sur la vie d'un petit garçon qui se voit avoir le droit au bonheur grâce à un petit bout de pain, elle devient donc dans mes priorités de lectures parmi tous ces auteurs.

Gilles Legardinier quant à lui nous donne un petit bout de sa vie, deux moments touchants et quelques peut triste, avec tout de même un beau fou rire. Marc Levy quant à lui m'a déçu dans sa démarche sur le thème du repas, je n'ai pas trouvé de réel lien avec ce repas partagé. Une histoire sur le terrorisme tout de même poignante. Pour le style de Guillaume Musso aucun doute sur sa nouvelle, c'est sa plume à n'en pas douter, une histoire de meurtre sous forme de fantôme apparaissant à une femme cancéreuse, addictif et doté d'une chute qui laisse sur les fesses. Une histoire de fantôme aussi pour Jean-Marie Perier, plus émouvant que son collègue mais loin d'être percutant. Je n'avais d'ailleurs aucun souvenir de cette nouvelle au moment d'écrire mon avis.

Tatianna de Rosnay m'a conquise du début à la fin, une histoire touchante autour d'un parfait avec une chute hilarante malgré l'horreur de la situation. Éric-Emmanuel Schmitt nous conte l'histoire de Reine, chienne docile et attachée à son maître, il nous montre toute la bonté animale, une belle histoire comme je l'es aime. Pour Franck Thilliez je dois avouer avoir apprécié sa plume et son intrigue, mais j'ai tout de même compris rapidement la fin, aucune surprise mais agréable à lire. Et la nouvelle qui m'a le plus marqué est celle de Bernard Werber nous contant la vie d'une langouste. C'est drôle et intrigant. J'ai d'ailleurs beaucoup aimé le clin d’œil à un monument du cinéma. 

Je ressors de cette lecture avec de beaux coups de cœur pour certaines plumes et avec de réelles déceptions pour d'autres auteurs qui m'ont habitué à mieux. Cela reste pour une bonne cause et le panel d'auteurs mérite un grand merci pour leurs aides au resto du cœur. À découvrir.