lundi 21 mai 2018

Coupée en deux

Auteur : Charlotte Erlih
Éditeur : Actes Sud (Junior)
ISBN : 2330092369
Parution FR : 03/01/2018
Page : 96
Amazon : 

Depuis le divorce de ses parents, chaque dimanche soir, c’est le même déchirement pour Camille. Elle connaît la fissure créée par la garde alternée, elle l’a même apprivoisée avec le temps. Mais aujourd’hui, Camille doit faire un choix. Elle a rendez-vous avec la juge, son avis va être entendu. Désire-t-elle rester à Paris avec son père, sa nouvelle compagne et leur bébé ? Ou bien préfère-t-elle partir avec sa mère en Australie et changer complètement de vie ? Un dilemme adolescent mis en scène avec justesse et pudeur dans un huis-clos au cœur du Palais de Justice.

Mon avis :

Je tiens à remercier Netgalley et la maison d'édition Acte Sud Junior pour leur confiance.

Coupée en deux est un roman d'une centaine de pages, qui nous emmène dans l'univers de Camille, jeune collégienne, fille de parents divorcer. Le père a refait sa vie et à depuis eue un premier enfant avec sa nouvelle compagne tandis que la mère de son côté conte partir vivre en Australie loin de Paris. Par ce choix de quitter la France, Camille se retrouve au pied du mur, a devoir choisir entre ses deux parents.

L'histoire commence lors de leurs arrivées au tribunal.  On est happé par les doutes et les nombreuses questions que ce pose Camille. Qui doit-elle choisir ? Est-elle prête à tout quitter pour partir vivre en Australie ? Ce roman pose de nombreuses questions et mais en lumières cette vie, celle d'une jeune adolescente se retrouvant pris au piège entre deux adultes. Qu'elle choix faire, quelle vie désire telle pour son avenir. Le roman malgré ces cent pages arrive à nous chambouler et nous faire ressentir bon nombre d'émotions. C'est un condensé de sentiments, de doutes qui happent le lecteur jusqu'au choix final.

Ce roman peut être idéal pour tout jeune adolescent se retrouvant dans le même cas de figure que Camille ou tout lecteurs intéressés par ce thèmes assez dur. Une lecture coup de poing comme souvent avec cette maison d'édition.

Bay village, tome 3 : Fashion victime & volte-face

Auteur : Tamara Balliana
Éditeur : Montlake Riomance
ISBN : 9781542048057
Parution FR : 27/03/2018
Page : 300
Amazon : 

Zoey est une fashionista célibataire et heureuse : jolie et sûre d’elle, son fidèle groupe d’amies et son travail de créatrice de mode canine suffisent à son bonheur. Mais sa vie bascule brutalement lorsqu’elle se retrouve mêlée au meurtre d’une blogueuse mode, qui n’est autre que la maîtresse du chien-mannequin vedette de sa marque. L’inspecteur chargé du dossier, le beau Tom McGarrett, déteste cordialement Zoey, qui le lui rend bien. Entre les rebondissements de l’enquête et les changements dans leurs vies respectives, leurs routes ne cessent de se croiser, pour le pire… mais peut-être aussi pour le meilleur ?

Mon avis :

Bay Village est un endroit que j'adore retrouver. Je tiens donc à remercier Netgalley et Montlake Romance pour la lecture de ce roman.

On commence l'histoire de Zoey, là où c'est terminer celle de Julia, au mariage d'Amy Héroïne du premier tome de cette saga de romance.  Et autant le dire de suite, aucun temps mort ne nous sera attribué. Zoey est une tornade, elle sait ce qu'elle veut, et est prête à tout pour l'avoir. Mais lorsqu'un meurtre intervient dans son univers de Mode canine, son monde va se retrouver chamboulé. Tom McGarrett va s'imposer à elle sans arrêt et cela dans diverses situations. Ce qui va engendrer des situations assez cocasses et surprenantes.

J'ai adoré retrouver le style de Tamara Balliana qui arrive toujours à me conquérir dès les premières pages. J'ai encore une fois fait une "presque" nuit blanche pour terminer ce roman. Lu en une et unique fois sans interruption, je dois avouer être addict de sa plume et de ses nombreuses romances qui arrivent toujours à me surprendre. Avec les romans de cette autrice, il est juste impossible de s'arrêter de lire.

En ce qui concerne ce troisième tome qui je l'espère ne sera pas le dernier de cette saga, j'ai appréciée retrouver cette bande d'amies, cette ambiance de petit village à l'intérieur d'une grande ville, ses nombreuses amitiés. Bien qu'il soit à mes yeux un chouia en dessous des deux précédents, j'ai tout de même passé un agréable moment de lecture. Zoey reste un personnage au fort caractère, ayant aussi quelques préjugés en raison de son milieu social. Ce qui à termes peut sans doute énerver certains lecteurs. De mon côté, j'ai fait abstraction de cet aspect de son caractère pour réussir à m'attacher à elle et apprécié découvrir ces nombreuses aventures.

Bay village est une saga de romance qui se retrouve être l'une de mes sagas chouchous dans le genre. De vrai bon moment de lecture en compagnie de cette bande d'amies toutes plus loufoques et adorables les unes que les autres. A découvrir de toute urgence.

samedi 19 mai 2018

13 à table ! (2018)

Auteur : Collectif
Éditeur : Pocket
ISBN : 9782266279529
Parution FR : 02/11/2017
Page : 283
Amazon : 


Pour la quatrième édition, 13 à table ! et les Restos du Cœur reviennent avec un recueil de 13 nouvelles sur le thème de l'amitié.

Mon avis :

13 à table 2018 est un recueil de nouvelles regroupant plusieurs grands noms de la littérature de tout genre pour une bonne cause, celle des restaurants du cœur. Pour l'achat de ce livre, quatre repas sont distribués. Un beau geste qu'il continue de faire chaque année, et qui je l'espère va perdurer dans le temps.

Autant l'avouer je n'ai pas été plus emballée que cela par l'ensemble des nouvelles. J'en ai trouvé de très bonne qualité et doté de fins surprenantes ou alors très émouvantes. Tandis que d'autres étaient médiocres et sans grand intérêts. C'est bien le petit défaut de ce genre de roman collectif, ne pas accrocher à toutes les plumes et à tous les styles. Bien évidemment il en faut pour tous les gouts, et de ce point de vue le challenge est réussi.

Tout d'abord les quelques nouvelles qui m'ont laissé un gout de déception, tant d'amitié de Françoise Bourdin, n'appréciant pas la tromperie et la manipulation, cette courte nouvelle n'étaient tout simplement pas faites pour moi, trop de malaise, chose que je ne recherche pas dans mes lectures. Le style de Romain PUÉRTOLAS avec Stylo Bic qui est à mon gout bien trop loufoque et tirer par les cheveux pour que j'apprécie cette lecture. Mon cher cauchemar  d'Adélaïde de CLERMONT-TONNERRE  n'aura pas réussi à me captiver.

Mais parmi toutes ces nouvelles d'autres auront réussis à m'émouvoir comme Zina de Leïla Slimani dont j'apprécie de plus en plus la plume, Agnès MARTIN-LUGAND qui m'a une nouvelle fois transporté dans son univers doux et tendre avec une suite de l'une des nouvelles présentes dans un ancien tome de 13 à table. Michel Bussi qui a été une première avec Je suis Li Wei m'a préféré de tous le recueil, émouvant et touchant à souhait.

D'autres auront réussi à me captiver du début à la fin, Maxime Chattam comme toujours avec L'anomalie, captivant et percutant. Alexandre LAPIERRE avec Pyrolyse qui nous offre une chute réussie. Et surtout Karine Giebel avec l'ascenseur qui m'a touché plus que je ne l'aurais pensé, un grand moment de lecture, comme souvent avec cette autrice.

Vous l'aurez compris, il y a du très bon comme du moins bon, mais qu'importe le résultat quand on voit que l'achat de ce livre est pour une association et pour aider des gens en difficultés.  A découvrir de toute urgence.

mardi 15 mai 2018

The air he breathes / L'air qu'il respire

Auteur : Brittainy C. Cherry
Éditeur : Hugo & compagnie
ISBN : 2755623829 
Parution FR : 07/07/2016
Page : 422
Amazon : 


Tristan et Elizabeth sont voisins, ils n'ont rien en commun à part leur passé douloureux. Elle a choisi de continuer à vivre ne serait-ce que pour sa petite fille Emma. Il a choisi de s'extraire du monde. Mais Elizabeth ne l'entend pas de cette façon. Elle sait qu'ils sont tous les deux en miettes et qu'ensemble ils seront plus forts pour affronter leurs fantômes. C'est sans compter avec toutes les embûches que les habitants de leur petite ville vont mettre sur leur route. Ensemble, ils sauront vaincre les idées reçues.

Mon avis :

The air he breathes est un livre audio qui a été un sublime coup de coeur. Je ne m'attendais pas à être autant chamboulé par cette histoire.

Le roman commence avec un accident, des vies détruites, des familles en deuil. Tristan et Elizabeth sont deux âmes seuls, trahis par la vie, ayant perdu leurs moitiés tous deux et son unique enfant pour Tristan. Ce roman est une ode à l'amour, aux secondes chances et au bonheur. Il nous montre comment se remettre d'une perte si cruelle, du travail de deuil et d'acceptation. Le regard d'autrui, les comportements amicaux comme hostiles, les commérages et tant d'autre aspect difficile. Par le biais d'une romance Brittainy C. Cherry nous plonge dans une histoire tantôt émouvante et douce, tantôt horrible et difficile. Une romance savoureuse qui se retrouve ensevelie sous une bonne couche de drame.

Ce roman à été pour moi un coup de coeur, un livre audio qui m'a transporter, émue au larmes, chambouler par ses mots et ses scènes qui retourne le coeur. Cette ambiance de petite ville sous c'est air tranquille qui regorge finalement de commères et de personnages brutaux et nocifs. L’attachement est d'autant plus facile avec ses deux personnages principaux, pour qui la vie n'a pas fait de cadeaux. J'ai eu le coup de foudre pour Thon, souris à chaque apparition d'Emma. J'ai aussi eu quelques fou rire grâce au nombreuses intervention d'une meilleure amies complètement délurer et tout aussi énerver pour les comportements de divers personnages. 

Doté d'une fin surprenante en raison de certains dénouements, j'ai été surprise sur plusieurs points, même si beaucoup de choses restent prévisibles, la lecture n'en reste pas moins de qualité et surtout addictive.

Vous l'aurez compris j'ai adoré cette lecture, j'ai passé un agréable moment en compagnie de ses personnages. Pour une première avec cet auteur, je ne compte pas rester la. Les autres titres m'intriguent tout autant et ce sera un véritable plaisir que de me plonger dedans.

lundi 14 mai 2018

Ton coeur pour un café

Auteur : Emilia
Éditeur : Dreamcatcher
ISBN : 9791096342181 
Parution FR : 27/03/2017
Page : 26
Amazon : 

Un bar, une commande et une rencontre qui va bouleverser la vie d'Abby et Hayley.

Mon avis :

Courte nouvelle sur une romance entre deux jeunes femmes. Une vingtaine de pages pour voir naître une histoire, un amour sincère et réciproque.

J'ai été touché par cette courte nouvelle nous expliquant l'amour dans ce qu'il a de plus simple. Un coup de foudre, un coup de pouce du destin et deux personnes qui se rencontrent.

Elle est certes courte, simple et nian nian, mais j'ai été transporté par les mots et l'histoire de ces deux jeunes femmes.

Une nouvelle qui ne révolutionne pas le genre de la romance, mais agréable à lire entre deux gros romans. Elle permet de s'évader le temps de quelques minutes.

vendredi 11 mai 2018

Harry Potter : Le grimoire des objets magiques

 Auteur : Jody Revenson
Éditeur : Huginn & Muninn
ISBN : 2364804434 
Parution FR : 21/10/2016
Page : 192
Amazon : 
Harry Potter : le grimoire des objets magiques

Replongez dans la magie du monde d'Harry Potter avec tous les objets qui ont participé au succès de cette saga cinématographique : de la Gazette du sorcier aux portaits animées en passant par le vif d'or ou les friandises des Weasley, les différents horcruxes et les lunettes de Luna.... Avec de nombreux fac-similés exclusifs !

Mon avis :

Beau livre, offert par ma petite sœur pour mon anniversaire, je dois dire être heureuse que ce bel objet-livre vienne agrandir ma collection H-P.

On découvre l'ensemble des objets que compose l'univers d'Harry potter, en passant par la coupe des quatre maisons, le balai, les contes de Beedle le Barde et tant d'autres. On peut voir au fil des pages les changements sur certains objets, leurs différentes versions. Des croquis, des photos, des anecdotes sur les acteurs et les diverses personnes ayant travaillé sur les nombreux films.

Un beau livre, détaillé, comportant un sublime poster de l'arbre généalogique des Black. Bien évidemment le prix reste assez onéreux (40€) l'unité, mais la qualité de papier et des finitions rendent cet ouvrage magnifique pour les yeux. Et un sublime livre pour tout grand fan et collectionneur de cet univers magique.

Moana, tome 1 : La saveur des figues

Auteur : Silène Edgar
Éditeur : Castelmore
ISBN : 2362312402
Parution FR : 14/03/2018
Page : 281
Amazon : 

La Polynésie où vit Moana est désormais couverte de neige.
Et le monde, en proie à un terrible refroidissement, doit être repeuplé de toute urgence. C'est pour cela que Moana devra bientôt se marier et avoir des enfants. Mais Moana a un secret, son arrière grand-mère, Mémine, qui reste cachée à la maison pour ne pas être envoyée comme tous les anciens dans une maison du souvenir. Mémine raconte à Moana sa jeunesse, et comment était le monde, avant la terrible catastrophe.
C'est probablement ce secret qui donnera la force à Moana de refuser sa vie toute tracée et de partir à l'aventure...

Mon avis :

Lecture agréable en compagnie de Moana et Mémine sa grand-mère. Je tiens à remercier la maison d'édition Castelmore et la plate-forme Netgalley pour la lecture de ce roman jeunesse de qualité. 

Dès les premières pages on est happé par cette histoire de science-fiction jeunesse, la glace ayant recouvert une grande partie du monde, certaines zones se retrouvent donc inhabitées. Nous suivons Moana, jeune Polynésienne qui désire connaitre le monde, par le biais de sa grand-mère cacher aux yeux de tous dans leurs maisons, elle découvre le monde d'avant, celui remplit de fleurs et de fruits aux noms exquis. Elle désire plus que la vie qui lui est dictée, plus qu'un mariage et devenir mère, une vie d'aventure.

Et qu'elle aventure, l'autrice arrive à nous transporter dans cette partie du monde qui se retrouve couvert de glace. Un nouveau monde, de nouvelles contraintes, un univers foisonnant de qualité et expliqué de façon simple pour permettre à de jeunes lecteurs une immersion complète sans être excessifs. L'univers est captivant et les personnages rencontrer au fil de la lecture permettent un attachement certain.

L'histoire quant à elle, est intéressante, elle permet une réelle réflexion sur un système abusif et horrible sur certains aspects. On découvre un monde ou il n'est pas bon de devenir vieux, ou l'âge de douze ans est considéré comme Parfait pour commencer à créer une famille et ou les souvenirs sont bannis. Un monde où il ne fait pas bon vivre.

Un roman jeunesse captivant qui promet plusieurs heures d'agréable lecture. 

Tue-moi plutôt sous un cerisier

Auteur : Hina Sakurada
Éditeur : Akata
ISBN : 236974233X
Parution FR : 14/09/2017
Page : 192
Amazon : 

«Fuis !» 
Voilà l’étrange SMS reçu au réveil par Yukino, jeune lycéenne, de la part de Saho, sa meilleure amie. Sans en comprendre le sens, elle se rend au lycée, comme tous les jours. Mais elle constate alors avec horreur que Saho s’est suicidée, pendant la nuit... laissant pour seul testament un tweet nébuleux : «Yukino est cruelle». Dès lors, l’engrenage est lancé, et Yukino est accusée d’être responsable de la mort de sa propre amie. Tandis qu’une enquête s’ouvre pour éclaircir les circonstances du décès de Saho, Yukino doit faire face à un nouveau quotidien d’exclusion. Elle pourra heureusement compter sur le soutien de Tatewaki, le petit ami de Saho.

Mon avis :

Une réelle déception pour ce One-Shot qui ne tient pas ses promesses, malgré une couverture sublime et une quatrième de couverture intrigante.

On fait la connaissance de Yukino, jeune lycéenne qui se retrouve lynchée du jour au lendemain à cause de l'une de ses amis qui avant de se suicider à décider de poster un tweet la faisant passer pour une personne cruelle qui aurait poussé la jeune fille au suicide.

Ce manga est traité de façon trop expéditive pour le contenu sombre qu'il contient. Un manque cruel d'attachement aux personnages, des raisons vites expédiées sans réelle profondeur. Un contenu sombre, qui aurait mérité plus de détails et plus de travail sur la psychologie des personnages. Tout est trop brusque, trop rapide. Le dessin est quant à lui maladroit et bien trop fourni pour permettre au lecteur d'apprécier le fond et les sentiments que la Mangaka désire passer au travers de ses planches et de ses textes.

Je n'es pas réussi à apprécier l'oeuvre d'Hina Sakurada, promit comme le Shojo de la rentrée par la maison d'édition Akata. Bien au contraire ce fut une lecture sans saveur et sans profondeurs. Il a été vite lu mais sera tout aussi vite oublié.

mardi 8 mai 2018

B.O.A., tome 1 : Loterie funeste

Auteur : Magali Laurent 
Éditeur : Editions de Mortagne
ISBN : 2896627278 
Parution FR : 27/09/2017
Page : 446
Amazon : 

Une loterie inhumaine.
Six immortels à gagner.

Dans la grande ville de Liberté, quand les citoyens achètent des billets pour la loterie annuelle, ce n'est pas pour gagner de l'argent.

Les BOA qui dirigent cette société post-apocalyptique espèrent remporter des Sacs à sang. Des esclaves. Des êtres humains auxquels ils pourront s'abreuver pour subsister. Jusqu'à ce que mort s'ensuive.

Mais, cette année, la loterie est différente. Cette année, six adolescents sont en jeu, rendus immortels par un processus révolutionnaire. Destinés à offrir leur sang à leurs futurs propriétaires, ils sont condamnés à souffrir éternellement, car même la mort ne pourra les délivrer.

S'ils résistent, ils seront transformés en créatures terrifiantes. En Charognards. Des bêtes voraces.

S'ils obéissent, ils seront perdus pour toujours...

Mon avis :

Livre reçu de la part de Babélio et de la maison d'édition Mortagne, je tiens à les remercier pour leur confiance. 

B.O.A. est un roman de sciences-fictions, type dystopie. Nous découvrons un monde ravagé par un virus qui, il y a plusieurs décennies, à ravager une bonne partie de la population mondiale, un vaccin fut trouvé, empêchant la mort mais transformant les hommes les plus riches pouvant ce le procurer en une sorte de vampire assoiffé de sang. Les humains qui ont survécu au virus quant à eux se sont retrouvés exploités par les grands de ce monde pour leurs sangs.

Ce genre particulier me plait depuis plusieurs années, et même si récemment je n'ai pas trouvé d'histoire convaincante et prenante dans mes précédentes lectures, j'avais l'envie de laisser sa chance à l'autrice et ce roman pour me captiver et me redonner gout à ce genre devenu vendeur depuis la période Hunger Games. Et malgré quelques ressemblances avec ce dernier, ce roman s'avère travailler que ce soit dans la trame de base comme dans le fond.

On rencontre le personnage d'Oxana, humaine au fort caractère, son frère jumeau Alex ainsi que plusieurs humains choisis pour participer à une loterie. Autant l'avouer, l'autrice m'a conquise dès le prologue, j'ai été happée par cette histoire et l'ambiance oppressante dans lequel, elle nous plonge. On rencontre divers personnages, et bien qu'Oxana soit la première présentée on se rencontre rapidement qu'on aura deux points de vue différent présent sur la durée de ce premier tome, Oxana et Cléo, avec quelques points de vue différents pour apporter des réponses aux questions posées au fil de la lecture. Que ce soit des humains comme des B.O.A.

Le point fort de ce roman, en dehors de l'alternance de points de vue et de personnages ayant du caractère et un potentiel énorme pour évoluer au fils des tomes, est que nous découvrons une histoire de vampires sans aucun cliché du genre, telle que la lumière du Soleil, la peau qui brille ou les dents pointues. L'autrice arrive à nous transformer ce prédateur en quelque chose de plus "réaliste" ayant tout de même perdu de leurs humanités pour la plupart. Elle fait donc une relation entre notre monde réel et son univers de S-F. La corruption, l’appât du gain, la trahison pour l'argent et les prédateurs violents comme sexuelle, bien que n'ayant aucune scène de ce genre dans ce roman. Elle montre toute l'atrocité de ce monde, les mensonges voilés et la souffrance de nombreuses personnes enfermées dans des camps et obliger de donner de leurs sangs au quotidien.

C'est donc une histoire qui m'a happée dès les premières pages, j'ai été emporté par la plume de l'autrice, tantôt étouffer, apeurer et énerver par les sévices fait aux personnages et leurs destins cruels. Les descriptions détaillées, donnent une réelle consistance à l’histoire et permettent une réelle immersion. Ce qui rend ce livre palpitant et addictif. J'essayais au maximum de faire durer le plaisir de lecture et une fois la dernière page tourner je voulais absolument lire la suite. Je vais donc très prochainement me commander le deuxième tome, que j'ai hâte de dévorer.

samedi 5 mai 2018

Les carnets de Cerise, tome 4 : La déesse sans visage

Auteur : Joris Chamblain et Aurélie Neyret
Éditeur : Soleil (Métamorphose)
ISBN : 2302048504
Parution FR : 27/01/2016
Page : 76
Amazon : 

Cerise est une jeune fille qui vit seule avec sa mère. Elle rêve de devenir romancière et a même déjà commencé à écrire ses carnets ! Son sujet favori : les gens, et plus particulièrement les adultes. Elle adore les observer pour tenter de deviner quels secrets ils dissimulent au fond d’eux... L’heure des vacances a sonné ! La visite d’un étrange manoir annonce une nouvelle enquête : chaque pièce est une énigme, chaque objet est un indice. Mais il est des secrets plus anciens qui ne demandent qu’à être dévoilés. Qui est cette déesse sans visage qui trône dans une pièce secrète ? Où se cache la partie manquante de ce tableau ? Mais surtout, qui tire vraiment les ficelles de ce nouveau mystère ? Si Cerise ne résolvait pas l’énigme à temps, les conséquences pourraient être terribles...

Mon avis :

J'ai une nouvelle fois été embarquer dans les aventures de Cerise. Cette fois-ci elle part en vacances avec sa mère dans un vieux manoir, il s'agit pour elles de faire une sorte d'escape Game géant. Une question, plusieurs indices et tous le manoir pendant plusieurs jours pour découvrir la réponse. La trame de base est accrocheuse et originale. Elle promet une aventure intéressante et c'est ce que l'on retrouve pendant la lecture. Une histoire comme toujours émouvante, touchante avec une pointe de mystère et de sentiments enfouis depuis des années. La marque de fabrique de cette bande dessinée. J'adhère toujours autant à ce style accrocheur et particulier.

C'est la force de cette oeuvre, les sentiments... Ceux enfouis depuis des années, ceux cacher aux yeux de tous, une déferlante d'émotions pures qui touche le lecteur. Je ressors à chaque fois différente, pour chaque tome de cette saga, ma vision des choses évolue, la force des mots, des images, me bouleverse à chaque page tourné. C'est un pur bonheur et un moment hors du temps.

Je vous conseille donc fortement cette saga de bande dessinée jeunesse. Un pur régal de lecture qui enchantera le lecteur à tous âges.